top of page

Thomas Jubert

Thomas Jubert se forme à l’École de la Comédie de Saint-Étienne où il a travaillé avec, entre autres, Alain Françon, Caroline Guiela-Nguyen, Simon Delétang, Michel Raskine, Arnaud Meunier, Valère Novarina... et adapte pour son projet personnel En finir avec Eddy Bellegueule d’Edouard Louis. Il travaille en tant qu’acteur et assistant à la mise en scène. Il est depuis 2019 un des intervenants pédagogique de l’École de la Comédie de Saint-Étienne et intervient à l’ENSATT en 2024 avec le département Auteur-ice.

Il joue dans Natures Mortes, à la gloire de la ville de Manolis Tsipos et mis en scène par Michel Raskine, créé au festival IN d’Avignon 2014 ; Tumultes de Marion Aubert et mis en scène par Marion Guerrero créé en juin 2015 ; Et tâchons d’épuiser la mort dans un baiser d’après la correspondance de Claude Debussy mis en scène par Marc Lainé créé au festival d’Aix-en-Provence 2016 ; L’imparfait d’Olivier Balazuc, créé au festival IN d’Avignon 2017 ; Assoiffés de Wajdi Mouawad mis en scène par Alice Tedde créé en janvier 2018 ; One Night with Holly Woodlawn de Pierre Maillet en 2021 ; Il a beaucoup souffert Lucifer d’Antonio Carmona et mis en scène par Melissa Zehner en 2022 ; Sainte Jeanne des abattoirs de Brecht et mis en scène par Tibor Ockenfels en 2023; L’art de la Chute d’après Sara Stridsberg mis en scène par Pierre Maillet, création en 2025. 

Il assiste Pierre Maillet à la mise en scène : La journée d’une rêveuse (et autres moments) de Copi avec Marilù Marini créé en novembre 2015 ; 45 possibilités de rencontres de Tanguy Viel créé en juin 2017 ; Carte Blanche à Pierre Maillet aux Plateaux-Sauvages en octobre 2019. Théorème(s) d’après Pier Paolo Pasolini crée en septembre 2021…

 

bottom of page